• Relation presse : Un duo pétillant

    Maïlys Pointelin-Pivard, assistante attachée de presse, et Arnaud Jullien, assistant communication, nous présentent leurs rôles au sein des Francofolies.

    Maïlys & Arnaud - (c) Alexandra Lacotte 

    (c) Alexandra Lacotte 

     

    In Ze Francos : En quoi consiste votre travail aux Francofolies ?

    Maïlys : Je suis assistante attachée de presse, je m’occupe de tout ce qui est relationnel avec les journalistes (NDLR : environ 500 sur la durée du festival). Je rédige des communiqués de presse, le dossier de presse, la présentation des artistes, et je mets en place les interviews avec les artistes pendant le festival.

    Arnaud : Je travaille avec Maryz Bessaguet et Maïlys, je suis assistant communication. Je fais principalement  tout le suivi des supports de fabrication du festival. Cela va de l’affichage au dépliant, en passant par les CDs pour les Francos Juniors par exemple. 

    In Ze Francos : Comment avez-vous intégré l’équipe ?

    Maïlys : J’avais envie de voir comment fonctionne et s’organise un gros festival. Quand on a les clefs pour la communication des Francos ou d’un festival de cette ampleur, on comprend les rouages et on arrive à les reproduire sur quelque chose de plus petit.

    Arnaud : J’ai intégré par hasard les Francofolies l’an dernier par le biais d’un stage.

    In Ze Francos : Souhaitez-vous continuer à y travailler ?

    Maïlys & Arnaud : Si on pouvait rester, on resterait ! Mais on est en CDD et les Francos ont déjà une équipe permanente de dix personnes. Les contrats temporaires sont habituels dans l’événementiel car les besoins sont plutôt ponctuels. 

    In Ze Francos : Quels médias vont couvrir l’événement ?

    Arnaud : Par exemple, avec Sud Ouest, Rock&Folk et les Inrockuptibles, nous mettons en place des échanges, des apports réciproques avec les médias. On leur apporte entre autre une visibilité sur le festival et en échange ils nous réservent des encarts dans leurs supports.

    Maïlys : On a aussi des partenaires TV avec par exemple France Télévision ou MTV et on a un partenariat radio avec France Inter.

    In Ze Francos : Ont-ils été simples à convaincre ?

    Maïlys : Assez oui. La programmation est pas mal différente des années précédentes, ce qui du coup a lancé les journalistes. De plus, le fait qu’on ait David Guetta cette année a créée un buzz.

    In Ze Francos  : Avez-vous un coup de cœur dans la programmation de cette année ?

     Maïlys : On espère pouvoir voir quelque chose mais pendant les Francos on travaille tout le temps donc notre possibilité d’aller voir des concerts est assez restreinte. Mais sinon en coup de cœur… Tumi and the volume (NDLR : le 12 juillet au Casino Barrière de La Rochelle)

    Arnaud : Moi ça va être la soirée du 14 juillet sur la Grande Scène et tout ce qui est un peu plus pointu et décalé avec la scène Not Ze Francos. Et aussi le dancefloor…

    Maïlys : Oui, avec David Guetta qui est une soirée qui va quand même bien bouger.

    In Ze Francos  : Une anecdote marquante ?

    Maïlys & Arnaud : (en se regardant) On cherche… Non, on ne peut vraiment pas sortir les dossiers ! (rires).

      

    Noémie et Florian


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :