• Les Francos Reporters à l'HisséÔ : Le jazz-funk endiablé des What's The Funk?

    Marion Maurel (chanteuse) et Clément Desbordes (saxophoniste), membres du groupe What's The Funk?, ont accepté de nous rencontrer, deux heures avant leur prestation à La Sirène.

    Radio

     Clément et Marion (c) Aubin

    In Ze Francos : Vous venez tous de groupes différents, comment ce groupe s'est-il constitué?

    Clément : C'est le guitariste (Ariel Axler) et le batteur (William Picard) qui ont eu l'idée. Ils étaient tous deux fans de jazz et de funk mais leurs précédentes formations étaient plutôt rock. Il ont donc décidé de monter un groupe de jazz. Ils se sont alors entourés d'amis musiciens, un bassiste (Tom Lahetjuzan) et un pianiste (Alexandre De Bretagne). Puis, ils m'ont appelé et nous avons fait connaissance. Ensuite ils ont contacté Marion, la chanteuse, et plus récemment un trompettiste (Lilian Milke).

     

    In Ze Francos : Vous avez enregistré un album cet été, quand va-t-il sortir?

    Marion : Incessamment sous peu! L'album est en finalisation graphique. Dès que l'aspect esthétique sera terminé, il faudra déclarer les morceaux puis nous pourrons commencer à presser le CD.

     

    In Ze Francos: Depuis peu de temps, les lycéens écoutent et jouent de plus en plus de jazz. Vous sentez vous un petit peu responsable de ce phénomène?

    Marion : C'est très bien mais...

    Clément : Nous sommes trop modestes pour dire ça mais il y a de plus en plus de jeunes qui s'amusent avec le jazz, la funk... Donc en ce qui me concerne, j'ai une petite satisfaction d'avoir fait aimer ça à des amis.

    Marion : Oui, on a sûrement fait découvrir à pas mal de personnes un style de musique qu'ils n'écoutaient pas avant. En ce qui nous concerne, on a découvert cette musique assez tôt en particulier grâce à l'atelier Jazz d'Arnaud Axler.

     

    In Ze Francos: Etant donné que vous avez déjà enregistré un album et que vous avez une bonne réputation sur La Rochelle, que vous apporte l'HisséÔ?

    Marion : Tout d'abord de jouer à La Sirène!

    Clément : On peut jouer sur une super scène avec du super bon matériel et des professionnels qui nous entourent. Et c'est aussi l'occasion de se produire dans des conditions réelles avec beaucoup de monde face à nous, le stress, ... Et ça permet aussi et surtout de se faire vraiment plaisir!

     

    In Ze Francos: Jouer sur cette scène ne vous met pas trop la pression ?

    Marion : On joue dans deux heures donc pour l'instant ça va . Mais je pense que ça va monter petit à petit. Et sachant qu'on vient de voir passer d'autres bons groupes, ça nous met un peu la pression.

     

    In Ze Francos: Comment faîtes-vous pour composer à sept ?

    Clément : Il y a plusieurs personnes qui arrivent avec une idée en tête, souvent le pianiste ou le guitariste, et au fil des répétitions, les morceaux commencent à se construire. Toutes les idées des membres se mélangent et ça donne un résultat qui nous plait à tous.

    Marion : C'est vrai qu'à sept c'est pas évident mais on s'en sort en laissant un peu de place à chacun!

     

    Deux heures plus tard, le groupe monte sur scène pour partager avec un public de la Sirène en pleine forme leur Jazz-Funk endiablé. Des reprises tels que Crazy Race (Roy Hargrove's Rh Factor), de très bonnes compositions, des parties instrumentales techniquement impressionnantes et une voix soul à couper le souffle leur ont permis de décrocher le prix du jury ainsi que celui du public. Soit 750€ pour répéter et enregistrer de nouveaux morceaux.

     

    Florian


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :