• Belle & Bizarre : La Féline

    Petite rencontre avec La Féline qui était en résidence au Chantier des Francos et de passage à la Sirène le 10 Juillet. Elle est programmée le 13 Juillet aux Francofolies et le 23 Juillet au Casino de Paris en attendant la sortie de son disque très prochainement.

     

    La Féline

     La Féline (c) Laura Lassegue

      

    InZeFrancos : cinéma et fantastique, pour toi 2 mots alliés ?

    La Féline : c'est l'idée de rêve, de fantasme, quelque chose de féerique qui éloigne de la réalité. Moi j'aime le cinéma qui m'emmène le plus loin possible, dans des univers qui ne ressemblent pas à notre quotidien. Le fantastique, dans le sens de l'irréel, c'est aussi ce que j'aime dans la vie, dans la musique.

    InZeFrancos : Tu dis aimer le bizarre. Mais qu'est-ce qui te vient à l'idée quand nous te disons « bizarre » ?

    La Féline : je pense à Baudelaire. « Le beau bizarre » c'est l'idée que la beauté n'est pas dans la norme. J'aime aussi des artistes comme Kate Bush ou Fever Ray car ce sont des nanas qui ont des super belles voix. Par moment, elles arrivent à faire des voix d'hommes, c'est ce qui fait leur charme. C'est plus beau que quand c'est cadré, joli, bien comme il faut. 

    InZeFrancos : Qu'est ce que la « pop innocente » des années 80 ?

    La Féline : pour moi c'est la pop d'Elli (Medeiros, ndlr) et Jacno, un duo de chanteurs compositeurs des années 80. En fait, c'est de la pop faussement innocente, en français mais en rupture avec la variété française. Dans leur chanson « je t'aime tant », il y a des choses très profondes mais il y a un rythme amusant, un peu enfantin. J'aime bien aussi le morceau « c'est la ouate qu'elle préfère » (Caroline Loeb, ndlr). Dans les années 80, ça c'est beaucoup développé.

    InZeFrancos :  Quelles sont « les visions plus sombres » de tes chansons ?

    La Féline : Celles que j'aimerais transmettre en tout cas c'est la peur, la solitude absolue, la mort, la séparation, la culpabilité, l'inquiétude et l'abandon. 

    InZeFrancos : Quelle est la définition du beau pour toi ?

    La Féline : Pour moi le beau se qualifie en trois mots principalement : le bizarre, le fantastique et le nouveau.

    InZeFrancos : trouves-tu que le film « La Féline » de Jacques Tourneur (qui est en l'occurence l'inspiration de ton nom) soit bizarre, beau ou fantastique ?

    La Féline : Justement c'est les trois mots réunis qui font l'originalité et le succès de ce film !

     

    Marie et Rania

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :